CONTACT

    

Pour l'instant, nos contacts sont limités à une adresse e-mail :

  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

   C'est, bien sûr, insuffisant. Nous espérons, à moyen terme, créer un blog et, le rêve, un forum, tout en ayant bien conscience du travail que cela représente.

   N'hésitez pas à nous interpeller, à nous apporter des renseignements pour compléter nos articles : avec votre accord, nous ferons un "Copier-Coller", de façon anonyme, de vos mails s'ils apportent des informations intéressantes pour les internautes. A ce jour, nous l'avons fait à plusieurs reprises.

   Certains d'entre vous nous ont envoyés des photographies d'objets dont ils ignorent l'utilité. Nous nous sommes toujours efforcés de répondre à ces demandes, parfois avec certitude, parfois avec quelques doutes, parfois encore en disant notre méconnaissance. Nous n'affirmons jamais si nous ne sommes pas sûrs de savoir. Dans certains cas, nous avons donné des liens qui permettent de se mettre en relation avec des personnes plus compétentes que nous. Nous ne sommes que des généralistes de l'outil, des instruments en général. Si nos collections ne contiennent que très peu de pièces extraordinaires, elles permettent d'aborder de très nombreux métiers, plus de 85 au total, auxquels viennent s'ajouter les objets de la vie domestique, les instruments de mesure, les lampes et lanternes en tout genre : nous ne pouvons pas tout savoir.

   Dans tous les cas, nous vous répondrons au plus vite, en général dans les 24 heures.

   Dans l'index "L'ASSOCIATION", voir la rubrique "CONTACTS" où vous découvrirez les échanges de mails entre les internautes et ARCOMA.

   Depuis juillet 2017, vous pouvez également trouvez des nouvelles sur : cliquez ici

  

 

 

 

 

 

 

 

UN PREMIER BILAN

 

DES

 

CONTACTS AVEC LES INTERNAUTES

 

 

Dans notre page d'accueil, nous vous disons notre souhait de créer un forum ou un blog. Ce projet reste toujours impossible, faute d'animateur. Le site nécessite un travail considérable. Depuis sa création, en septembre 2013, nous nous sommes efforcés de rédiger des articles aussi complets que possible, dans les limites de ce qui peut être transmis via internet. Des articles trop longs ne seront pas lus ; des articles trop courts ne nous permettront pas de donner des informations suffisantes.

Pour plaire au plus grand nombre, nous avons choisi 4 thèmes :

- les outils de l'atelier ou du chantier ou du cabinet… : près de 100 métiers doivent être évoqués par leur histoire et les outils qui les concernent et que nous possédons.

- la vie domestique avec les ustensiles de cuisine autour de l'âtre, les arts de la table, le chauffage, l'hygiène (les deux derniers, à venir). Nous souhaiterions développer le secteur destiné aux enfants : les jouets. De cette manière, tous les membres d'une famille pourraient trouver un intérêt à nous rendre visite !

- les instruments de mesure : poids, longueur, volume, mais aussi des technologies particulières comme la polarimétrie, la spectrométrie, la microscopie ou encore des instruments très spécifiques utilisés par les arpenteurs-géomètres ou les biologistes…

- l'éclairage, dans tous les domaines : la maison (à venir), l'atelier, les véhicules, la mine …

Chaque objet nécessite un certain nombre d'étapes pour être présenté. Après l'acquisition, vient très souvent le nettoyage (rouille, oxydation pour les métaux ; matières grasses pour le bois). Suivent les photographies : pas facile quand on n'est pas expert. La rédaction du texte suit à partir de notre bibliothèque, parfois complétée par des recherches sur internet. Sur ce document, figurent les photographies et leurs références. Les photographies et le texte sont, ensuite, transférés sur le site : le texte doit être revu : police, taille… ; les photographies ne suivent pas le texte. Il faut d'abord les enregistrer dans un fichier du logiciel, puis les reprendre une à une pour les intégrer dans le texte, au bon endroit, d'où l'importance d'avoir les références sur le texte originel (SG1S000 ou IMGP000…).

A ce jour, depuis septembre 2013, nous avons rédigé 350 articles illustrés par environ 6500 photographies. Nous nous donnons encore 3 ans pour terminer le site, avec des sujets concernant surtout les deux premiers thèmes, avec toujours un maximum de photographies.

Actuellement, le site reçoit chaque jour la visite de 110 internautes. Certains reviennent plusieurs fois, ce qui fait environ 115 visites quotidiennes. "Nul n'est prophète en son pays" : c'est le cas pour notre association, mais internet nous permet d'aller bien au-delà des frontières de notre vallée, et même de la France. En 2019, ce sont des internautes de 58 pays qui ont visité notre site. En cette fin du mois d'avril, nous avons atteint le chiffre de 44 (nous en sommes à 64 en ce mois d'août 2020). Les cinq continents sont représentés. Quotidiennement, outre les français, ce sont des états-uniens, des canadiens, des belges, des suisses ; plusieurs fois par semaine, des anglais, des allemands, des italiens, des espagnols ; plus rarement, des internautes d'Europe centrale, de Russie, de Chine, d'Afrique, d'Australie… La durée de la visite est souvent très courte ; le record est, tout de même, de 3h52 (un états-unien). Ce samedi 25 avril 2020, un internaute français est resté 3h30 pour 52 actions. Quant au nombre de visites pour un même internaute, celle-ci est parfois unique ; le record est de 18.

Ce 26 août 2020, nous constatons un nouveau record pour un internaute : 72 visites pour près de 14h de consultation !

           

   
 

                               Fréquentation du site du 25 février au 24 avril 2020
                                       (Panne survenue les 31 mars et 1er avril)

 


     

Quels sont les articles les plus vus ? Bien sûr, cela dépend de la date de leur parution. En premier lieu, et de très loin, c'est l'article sur "Les balance romaines". Viennent, ensuite, "Eclairage dans les chemins de fer", "La vie quotidienne autour de l'âtre", "Serrures et clefs anciennes", "Bottier, galochier (article 2)", "Dictionnaire des outils anciens, de A à C", "Eclairage : lampes-tempête…", "Eclairage : véhicules hippomobiles et automobiles", "Contact", puis des articles sur le charron, le charpentier, les balances à bras égaux, l'éclairage des vélos et motos…

Il peut arriver que nous ayons des problèmes techniques : l'informaticien qui a créé la base de notre site intervient toujours dans des délais très brefs, en général moins de 24h (Un grand merci à lui). Si vous tombez sur un mauvais jour, n'hésitez pas à revenir un peu plus tard, le même jour, ou le lendemain.

Ces visites sont bien sûr anonymes. Par contre, notre adresse mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) reçoit très fréquemment des messages de toutes sortes :

- demandes d'identification d'objets : c'est le motif le plus fréquent. Celles-ci proviennent essentiellement de particuliers, parfois de musées dont certains sont renommés au plan national, voire international.

- suggestion de corrections de ce que nous avons pu écrire sur un objet : c'est là un élément essentiel. Nous ne pouvons pas tout savoir. Nos textes sont rédigés à partir de documents dont nous disposons. Une erreur du rédacteur du document, ou, plus vraisemblablement, une mauvaise interprétation de notre part et l'erreur survient. Par un "Copier-coller", nous corrigeons l'erreur dans la mesure où l'information qui nous est donnée a des bases solides. Dans le doute, nous proposons la suggestion qui nous est faite (rédaction en encre bleue).

- demande de réalisation d'une exposition. Il est arrivé que ces demandes proviennent d'offices du tourisme ou de municipalités très éloignés de notre ville. Le transport et les frais de déplacement (carburant, autoroute, location, hébergement) nous ont amenés à établir des devis qui ne pouvaient être agréés par les demandeurs. Par ailleurs, la durée de l'exposition a pu nous poser des problèmes : trop courte pour déplacer 2 à 3 tonnes de matériel ; trop longue pour la disponibilité des volontaires (peu nombreux) de notre association.

- demande d'achat d'outils que nous présentons.

- proposition de ventes d'objets (rare).

- demande de renseignements pour la réalisation de documents dans le cadre d'études universitaires.

- et puis, le "top", des appréciations positives sur notre site qui constituent un encouragement réel à continuer (voir ci-dessous).

A travers cet état des lieux des contacts que nous avons avec les internautes, donc avec VOUS, nous ne pouvons que vous encourager à nous solliciter, à nous questionner, à nous informer, à nous corriger. Ce site sera celui des passionnés de ces outils artisanaux, réalisé pour eux et par eux, en hommage à tous ces artisans et professionnels indépendants (dans un sens très large) qui ont fait la France d'aujourd'hui.  Dans certains cas, nous ne serons pas capables de résoudre votre problème. Mais nous vous répondrons toujours dans le délai le plus court, en principe moins de 24h. Nous pourrons, éventuellement, vous donner une adresse qui vous permettra d'obtenir une réponse pertinente.

Pour conclure, nous réalisons un "Copier-coller" de 3 mails en ne mentionnant pas les auteurs, bien sûr. Narcissisme ? Autosatisfaction ? Peut-être. Encouragement ? Certainement. Un grand merci très particulier à ces trois internautes. Nous pourrions en citer beaucoup d'autres : ils seront évoqués dans des articles à venir "Vos conseils - vos questions nos réponses", dans la rubrique "Association".

 

À :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ven. 9 mai 2014 à 12:12

Madame, Monsieur,

    Juste un mot pour vous dire qu’une amie archéologue m’a communiqué le lien à votre site que je trouve très bien. Je l’ai diffusé à des amis chercheurs, mais aussi à un réseau de musées (agricole, vie rurale et autres – l’AFMA, l’AIMA international). Bonne continuation.

Une anthropologue.

 

Bravo pour la qualité de votre travail

À :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ven. 6 oct. 2017 à 05:56

Je viens de découvrir votre site dans le cadre d’une recherche sur la Gynécologie et j’ai parcouru vos différentes pages avec beaucoup d’intérêt.
La présidente d'un conservatoire de patrimoine hospitalier.

 

À :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ven. 17 avr. 2020 à 13:28

Etant moi-même collectionneur d'outils anciens, j'ai découvert votre site remarquable voici quelques mois.

Je voulais vous dire combien il m'a rendu de services pour l'identification d'outils ou d'objets anciens, combien votre rubrique "sites amis" est utile et judicieuse pour orienter le collectionneur vers des sites spécialisés sur une profession ou un type d'outil, combien vos photos, commentaires, articles historiques sont précieux et pertinents pour nous les collectionneurs.

Je voulais donc vous dire un grand merci pour les services que vous nous rendez, vous les passeurs et conservateurs de la mémoire ouvrière et artisanale de notre France.
Je souhaite longue vie à votre association, à ses membres, et j'espère bien passer dans votre région pour vous rendre visite et vous dire "merci" de vive voix.

Un collectionneur d'outils.

 

 

FIN