AVANT-PROPOS

 



OUTILS ANCIENS - OUTILS D'ANTAN

 

 

       L'outil est, d'abord, le prolongement de la main, mais peut-être plus encore l'expression matérielle de l'esprit. Il répond au désir de création, tant dans sa conception que dans son utilisation. Il doit s'adapter parfaitement au but qui lui est fixé. Et parfois, moyen de réaliser le chef d'œuvre, il est lui-même devenu œuvre d'art, porteur de symboles et de traditions.


++++++++++++++++++++ 

 

Vous avez dit : Outil ou Instrument ?

      "On ne désigne, à proprement parler, sous la dénomination d'outils, que les instruments de travail qui sont maniés par la main même de l'ouvrier, tels que la pince, le marteau, la râpe, la lime, la scie, le rabot, la truelle, le tranchet, le vilebrequin, le composteur, le polissoir, etc... Les autres engins qui ne jouent dans le travail qu'un rôle en quelque sorte passif, tels que l'établi et le valet de menuisier, l'enclume de forgeron, l'étau de serrurier, la forme de l'imprimeur... sont des instruments plutôt que des outils. Il en est de même pour les appareils qui, agissant directement sur la matière, mus par un moteur quelconque, servent à la fabrication sans être conduits, guidés, maniés par l'ouvrier ; ce sont alors des machines, des appareils ou encore des instruments".

Cet essai de définition provient du Dictionnaire Universel du XIXe siècle de Pierre Larousse. Elle est citée dans "Le livre de l'outil", de A. Velter et M.J. Lamothe.


++++++++++++++++++++

Bonjour,

     Toute notre équipe est heureuse de vous présenter ce site.

     Avant de vous le laisser découvrir, nous voudrions vous préciser quelques points qui nous paraissent importants.

    La réalisation d'un site Internet demande beaucoup de temps. L'impossibilité de partager nos connaissances avec des visiteurs dans une Maison du Patrimoine nous a incités à créer ce site sans être tout à fait prêts. Il y aura donc des imperfections, notamment au niveau des photographies. Cela nous amènera, parfois, à revenir sur nos pas pour vous présenter une meilleure version de notre musée virtuel.

   A de rares exceptions, nous ne sommes pas des professionnels de l'artisanat. Notre association est née d'un attrait commun pour notre Pays du Gier, les objets et les outils anciens, le bricolage, le désir de partager.

    De ce fait, nos connaissances des outils, des instruments ou ustensiles divers ont été acquises par la lecture de documents rédigés par des experts. A la suite de mauvaises interprétations, il pourra donc se glisser des insuffisances, peut-être même des erreurs, dans les textes que nous vous proposerons. N'hésitez pas à nous en faire la remarque.

    Les outils, les instruments que nous vous montrons sont la propriété de notre association ou de certains de ses membres. Il va de soi que nous n'avons pas tout ! Nous vous les présenterons de trois façons :

  1. par métier : dans la rubrique "Bourrelier", vous ne trouverez que les outils de bourrelier ;
  2. par famille : dans la rubrique "Scie", vous trouverez tous les modèles de scie, avec le métier auquel chacune d'elles appartient (en théorie, du moins, car l'attribution d'un outil à un métier n'est pas toujours chose facile) ;
  3. par nom : vous trouverez les noms de chaque outil présenté, en liaison avec l'article où il est question de cet outil.

   De façon très classique, nous avons classé ces métiers en 12 catégories : métiers d'art, du bâtiment, du bois, de bouche, des cours d'eau, du cuir, des métaux, de la roche, de la santé, de la terre, des tissus et, enfin, divers, soit, au total, une centaine de métiers. Au fur et à mesure de la rédaction des articles, vous verrez apparaître les catégories et les métiers eux-mêmes.

    Nous avons créé notre association en novembre 2000. A ce jour, nous disposons de plus de 11 000 outils, objets d'art populaire... qui proviennent de dons ou de prêts. Nous indiquerons pour chaque pièce son origine, même si, comme les hommes, les objets voyagent beaucoup et se retrouvent, bien loin de leur point de départ, dans des brocantes, chez des antiquaires ou sur Internet. En caractères gras, vous trouverez les marques relevées sur ces outils, de fabricant ou de propriétaire. Si celles-ci comportent des dessins, nous afficherons une photographie de celui-ci, s’il est original. Si, par contre, il est connu comme, par exemple, l'Oeil de Goldenberg, le Lion de Peugeot, les Coqs de Coulaux..., nous nous contenterons de le nommer et de le mettre entre parenthèses, à côté du nom du fabricant. Enfin, nous indiquerons les dimensions de ces objets, toujours en centimètres (cm). Si, dans sa catégorie, l'outil présente une fonction particulière, nous l'indiquerons en premier.

     Par exemple :

 

Hache d'abattage
Pyrénées orientales                  JB
L 39  tail 31                  manche 68

où :

Hache d'abattage : lié à la fonction de la hache.
Pyrénées Orientales : lieu d'achat.
JB : marque portée sur le fer.
Fer : L = longueur du fer de la hache et tail. = longueur du taillant.
manche = longueur du manche.

Autres abréviations possibles :

l = largeur.
h = hauteur
p = profondeur.

 

     N'ayant pu constituer de forum, nous vous proposons de nous joindre sur notre adresse e-mail :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

    Nous nous efforcerons de vous répondre, éventuellement de faire part de vos remarques aux internautes qui voudront bien visiter ce site.

     Bonne visite à tous.