VIGNERON

 

 

ENTRETIEN D'ÉTÉ

 

 

En mai, le vigneron intervient avec les mêmes serpes et sécateurs qu'au printemps pour éliminer les pousses qui prennent naissance sur le cep, hors de la greffe.

 

En août, c'est le rognage : il faut éliminer les sarments sans grappe. Le vigneron utilise des outils déjà rencontrés chez le jardinier, la cisaille ou la scie :

 

 

 

     

                                                    Cisailles
                                          Gironde
                                           L 58   poignées 21   

 

 

       

                                                                                    Scies présentées chez le jardinier    

 

D'autres outils, parfois fabriqués par le vigneron lui-même, permettent d'éliminer les branches parasites tendres non porteuses de fruits : les écimeurs.

 

     
 

Gironde      (faux recyclée)                                                                                             Var                    T J
L 41   manche 13                                                                                                             L 38   manche 15

 

 

 

 

     
 

Pyrénées orientales                                                                                                             Pyrénées orientales
L 30   manche 12                                                                                                                 L 23   manche 8                           

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

                   Pyrénées orientales     C J (?)
                Fer 17   manche 38

 

Enfin, le vigneron doit protéger feuilles et fruits contre l'oïdium qui apparaît dès le mois de mai. Il doit enlever les éléments touchés par ce champignon pour éviter une dissémination à d'autres plants. Il peut aussi pulvériser du soufre mouillable en suspension dans l'eau, à l'aide d'une soufreuse :

 

   

                                                                      Gironde                                        LA PETITE JAUNE     
                                                                      h
38  Ø 26 

 

Un internaute, JC, nous donne ces précisions :  "Dans les outils du vigneron, on peut voir une soufreuse à dos pour combattre l'oïdium de la vigne. Il me semble plus juste d'indiquer que cet appareil permettait de propulser du soufre ”fleur” (en poudre, le soufre mouillable n'existait pas à cette époque) par un système de courant d'air. Le tout actionné  par le levier manuel comme pour les pompes à sulfater." 

 

 

 

                                                                                    A suivre...