MARÉCHAL-FERRANT

 

VÉTÉRINAIRE

 

3

 

INSTRUMENTS DE LA QUEUE ET DES POILS

 

A propos de la queue

 

Pour des raisons d'hygiène, de gêne pour les chevaux attelés, pour "rendre plus fort et plus courageux" l'animal, le maréchal-ferrant était amené à couper la queue du cheval, normalement entre un an et demi et deux ans.

Le premier instrument utilisé était le tranchet ou couperet, accompagné d'une masse. Pour être plus précis, nous utilisons l'ouvrage de Fr. A. De GARSAULT, "Le Nouveau Parfait Maréchal" (édition 1746) pour décrire les différentes phases de l'intervention.


   

 

   
 

                                     Tranchet ou couperet
                                     Loire
                                     L 34   tail. 16 x 10,5

 

 

 

   
 

                                             Masses (?)
                                             Loire
                                             L 43 et 35

 

 

 

Pour faire comprendre la façon de se servir de ces instruments (a priori, cela se devine aisément), nous utilisons le livre de Fr.-A. de GARSAULT, "Le Nouveau Parfait Maréchal" (1746) pour décrire les différentes phases de l'intervention.

 

   

 

 

   

 

 

   

 

 

L'hémorragie est interrompue en appliquant, au niveau de la coupure, un cautère spécifique, le brûle-queue.

 

   
 

                                                 Brûle-queue
                                                 Loire
                                                 L 47   diam. fer 3,5

 

 

 

   
 

                                               Brûle-queue
                                               Loire
                                               L 49   diam. fer 4

 

 

 

Au XIXe siècle, la technique évolue, avec l'apparition d'une pince coupe-queue, forgée par le maréchal lui-même ou manufacturée.

 

   
 

                               Coupe-queue artisanal
                               Loire
                               L 67   tail. 8   poignée 15

 

 

 

   
 

                                          Coupe-queue artisanal
                                          Loire
                                          L 57   tail. 6   poignées 18

 

 

 

   
 

                                           Coupe-queue
                                           Pyrénées orientales
                                           L 62   tail. 7   poignées 16

 

 

 

   
 

                                                   Coupe-queue
                                                   Loire             BOURDIN
                                                                           A LYON
                                                  
L 56   tail. 7,5   poignées 13

 

 

 

Le poil de l'animal

 

Nous vous avons présenté certains de ces instruments dans le chapitre "Agriculteur 7". Leur utilisation relève de plusieurs métiers. Nous pensons qu'ils ont toute leur place dans ce dossier du maréchal-ferrant et du vétérinaire.

Couper le poil a pour but, d'abord, de récupérer le poil, tout particulièrement du mouton, pour obtenir la laine. Pour cela, le paysan utilise des forces, ancêtres des ciseaux. Le maquignon se sert, aussi, de petites forces pour identifier la bête achetée, en taillant sa marque dans le poil. Le vétérinaire peut couper les poils du paturon pour enrayer une infection, ou de la queue, avant d'abaisser le tranchet.

Les ciseaux, puis les tondeuses remplacent les forces. Entre les deux, des modèles utilisent à la fois le principe de ressort des forces et l'aspect en râteau de la tondeuse.

Pour effectuer le pansage quotidien du cheval, le palefrenier utilise une succession d'instruments :

- d'abord, juste après l'effort, le couteau de chaleur, pour éliminer sueur et poussière :

 

   
                                       Couteau de chaleur                                                                        
                                     Gironde                                                                                          
                                     L 24   l 19   l lame 4,7   poignée 13        
 

 
  

"… il faut le mettre à l'abri du vent pendant quelque temps, & lui bien abattre la sueur. Que si vous êtes près de l'écurie, tournez d'abord votre Cheval au filet, ou plûtôt au mastigadour, & lui aïant ôté la selle, prenez un coûteau de chaleur, pour lui abattre la sueur tout au long du corps, suivant toujours le poil, tenant le couteau à deux mains, & prendre garde de ne point couper."(De SOLLEYSEL - 1733)

"…On lui abat bien la sueur par tout avec le couteau de chaleur qui n'est autre chose qu'un morceau de vieille faux." (Fr. A. De GARSAULT – 1746)

                                    

- puis, l'étrille qui sert à nettoyer le poil, la peau, mais aussi à activer la circulation sanguine :

 

 

     
 

Etrille-peigne             FRANCE                                                      Etrille
                                   STELLA
Aisne                                                                                                 Loire
L 17,5   l 10,5                                                                                    L 16,5   l 11

 

 

 

- ensuite, le peigne pour démêler la crinière ou la queue :

 

   
 

                                                       Peigne                                                                                        
                                                       Pyrénées orientales
                                                       l 11   h 6

 

 

 

- et d'autres que nous ne possédons pas : époussette, seau, brosse, éponge … d'époque !

 

Pour des explications plus précises, et pour ceux que cela intéresse, laissons la plume à :

* Jacques de Solleysel (1617 – 1680)

 

   

 

   

 

   

 

   

 

 

 

* François-Alexandre de Garsault (1691 – 1778) :

 

   

 

   

 

   

 

  

 

   
 

                             Forces             R R ♥
                             Pyrénées orientales
                             L 31   tail. 9

    

 

   
 

                                                      Forces
                                                      Var
                                                      L 28   tail. 14

 

 

 

   
 

                                                               Forces de maquignon
                                                               Pyrénées orientales
                                                               L 19   tail. 9

 

 

 

   
 

                                             Ciseaux
                                             Loire       5
                                             L 28

 

 

                   

   

 

 

 

 
 

                                               Ciseaux
                                               Loire           372       AMIEL MERIC
                                                                             A CARCASSONNE
                                               L 26

 

 

 

Nous n'avons aucune certitude quant à l'appartenance de ces ciseaux aux métiers de maréchal-ferrant ou de vétérinaire. Il aurait fallu connaître les premiers propriétaires. Nous pouvons juste dire que nous avons trouvé des formes semblables attribuées à ces métiers dans des livres spécialisés ou des forums. Certains collectionneurs attribuent la première paire au métier de verrier. Cela nous paraît impossible du fait de la proximité des anneaux de préhension et des lames. Dans le métier de verrier, nous présentons quelques paires authentiques de verrier.

      

 

   
                                                 Tondeuse-forces                                                                             
                                               Meurthe-et-Moselle   1 18                                       
                                               L 25   tail. 4,2                                                                                                          
 

 

 

   
 

                       Tondeuse
                       Loire    LA MEME   G.V. FRANCE
                                                 J(ancre)B    
                      
L 28   tail. 8

 

 

     
  Tondeuse                                                                                                     Tondeuse
Pyrénées orientales                                                                                      Loire     LA FACILE B & F PARIS
                                                                                                                                                  (ancre)

L 27   tail. 8                                                                                                 L 26   tail. 8
 

 

 

Dans le prochain chapitre, nous abordons le ferrage des chevaux.

 

 

                                                                                                                                                                        A suivre …

 

 

 

 

A.R.C.O.M.A. NOS OUTILS ANCIENS DE MARECHAL-FERRANT VETERINAIRE 3