TONNELIERS & BOISSELIERS

 

MERRANDIERS, DOLEURS, CERCLIERS…

 

 

3

FINITIONS DES EXTREMITES DES DOUELLES

ROGNAGE  CHANFREINAGE  PARAGE

 

 

Les douelles sont assemblées. Reste à préparer leurs extrémités pour pouvoir mettre en place les fonds.

Pour préparer la futaille, le tonnelier va utiliser une selle à rogner. Ce support a la forme d'un "Y" ou d'une fourche à deux branches plantée dans le sol, prolongée, en arrière et en-dessous de la jonction des deux branches, par une traverse entaillée sur son extrémité la plus éloignée de la fourche et soutenue à son autre extrémité par un poteau vertical. La futaille va reposer d'un côté sur les deux branches de la fourche et de l'autre sur l'entaille de la traverse ; elle aura une position oblique par rapport au sol, la position la plus haute en avant. Elle est maintenue par une corde ou une chaîne fixée par l'une de ses extrémités à la base de la fourche de la selle. Le tonnelier tend l'autre extrémité sous son pied, la relâche pour faire tourner la futaille…

 

 N

   
 

                                              Selle à rogner ou basset (En l'état !)
                                              Loire
                                              env. 100 x 90 x 80

 

 

Il faut d'abord rogner les douelles pour qu'elles aient toutes la même longueur. Cette phase est essentielle car elle conditionne la bonne exécution du jable, cette rainure dans laquelle va venir s'insérer le fond. Plusieurs outils peuvent être utilisés :

- un rabot cintré ou rabot de tête :

 N

       
                             Rabot cintré, dit de tête        
                           Loire
                           L 25  l 4,7  h 7   25 C
                          
Fer PEUGEOT & CIE

 

N

     








 
                             Rabot cintré, dit de tête     
                           Loire
                           L 21,5  l 4   h 8,2   M      
                          
Fer PEUGEOT-JACKSON
   

 

 N

     
                             Rabot cintré, dit de tête     
                           Loire
                           L 22  l 5   h 8  
                           Fer  PEUGEOT FRÈRES
  

 

- un rabot droit, ordinaire. Ce rabot peut être muni de poignées latérales pour les fûts de grande taille. C'est alors une galère, rencontrée aussi chez le charpentier. Les poignées sont, ici, rapportées.

 

   

 

     
   

               Galère         
               Aisne          B . E           
               L 25   l 14   fer 16 x5

 

 

- un wastringue, outil rencontré dans de nombreux métiers du bois.

   
 

                                    Wastringue
                                    Essonne
                                    L 44   tail. 6

 

 

 

Une fois le rognage terminé, le tonnelier procède au chanfreinage. À l'aide d'une herminette très lourde, fortement concave, appelée asse à rogner, il enlève à l'extrémité des douelles la moitié de l'épaisseur tout en réalisant un biseau.

- une herminette très lourde, fortement concave, l'asse de rognage, qui sera utilisée à plusieurs reprises au cours de cette préparation au montage des fonds.

 

       
 

Asse de rognage                                                             Asse de rognage
Loire       POITEVIN                                                    Loire
tail. 20   manche droit 27                                               tail. 19   manche incurvé 20

 

 

 

 

     
       Asse de rognage                                                    Asse de rognage bordelaise
     Loire         (illisible)                                              Gironde
     tail. 16   manche droit 25                                       tail. 20   manche incurvé 30
 

 

 

     
 

        Asse de rognage                                                     Asse de rognage
        Pyrénées orientales                                                 Pyrénées orientales
        tail. 18   manche 21                                                 tail. 17

 

 

Le tonnelier peut ensuite affiner son travail à l'aide d'un stockholm à chanfrein ou chanfrenière dont le fer épouse la forme du chanfrein en formation (1/4 d'ovale !). Celui-ci fait partie de l'aspect habituel que l'on a du tonneau fini. Il en facilite, aussi, la préhension ; il empêche les douelles de se séparer, de "s'écaler".

 

 N

   

 



 
                                Chanfrenière
                              Loire
                              Fût L 13 l 6 h 6,5   Mobile 13 x 11,5 x 2,7  Tige 34
 

 

 

N

       
 

Chanfrenière                                                                          
Loire
Fût L 20,5-19  l 6,7  h 7,5   Mobile 27 x 17 x 2,2  Tiges 
Fer SPEAR & JACKSON  5

 

 

N

       
 

Chanfrenière                                                                          
Loire
Fût L 19  l 6  h 6,5   Mobile 30 x 16,5x 2,2  Tiges 9
Fer GARANTIE  4,2

 

 

N

       
 

Chanfrenière                                                                          
Loire
Fût L 18,5  l 9,5  h 7   Mobile 16 x 24,5x 2,5
Fer GOLDENBERG  7

 

 

En l'état, la futaille a la forme d'un polygone, chaque côté de celui-ci étant constitué par une douelle. Cette forme est incompatible avec une bonne étanchéité avec le fond qui, lui, est rond. Le tonnelier va alors parer les douelles à leurs deux extrémités, c'est-à-dire en réduire l'épaisseur sur quelques centimètres et plus particulièrement au milieu de chacune, afin de donner au tonneau une forme continue parfaitement ronde. La mise en place des fonds en sera, également, facilitée. Ce parage peut être réalisé avec une asse de rognage (voir ci-dessus) ou avec un rabot à semelle convexe.

 

 

   
 

                                               Rabot cintré
                                               Loire
                                               L 21   l 6,5   h 6,3 – 6,9

 

 

Ainsi va naître le pas d'asse dans lequel sera creusée la rainure, le jable, où viendra s'encastrer le fond. L'action de l'asse ou du rabot va être irrégulière en profondeur, en largeur. Le tonnelier va utiliser un stockholm pour régulariser cette rainure.                                   

La futaille est toujours sur la selle à rogner. Le tonnelier place le conduit sur l'extrémité des douelles, le rabot étant à l'intérieure de la futaille. Il appuie, contre les douelles et vers le bas, sur le rabot dont le fer vient finir le pas d'asse.

On devine déjà pour la réalisation du pas d'asse l'importance du rognage. Toute irrégularité dans la longueur des douelles se traduira par une imperfection du pas et, secondairement, du jable.

 

 

   
 

                                      Stockholm
                                      Pyrénées orientales           GOLDENBERG (sur fer)
                                      Rabot 18 x 5,5   tail. fer 6   Conduit 29 x 34 x 13

 

 

 

Ce rabot a une semelle convexe dans la longueur et la largeur. Il est fixé sur un conduit renforcé par des plaques de fer qui empêchent une usure prématurée du bois au contact de l'extrémité des douelles. Le fer est arrondi, en arc de cercle, pour creuser le pas.

 

N

   

 

 
 

Stockholm                                               
Loire
Fût L 20  l 5  h 7 
Fer  PEUGEOT FRÈRES 4

              

 

N

       
 

Stockholm                                                                           
Loire
Fût L 22  l 4,5  h 7 
Fer  ACIER FONDU GARANTI HF (?)  4

   

 

Dans le prochain chapitre, nous aborderons la réalisation du jable, la fabrication du fond et son montage.

 

 

     
 

                                                                  Tonneau
                                                                     1 pas d'asse
                                                                     2 chanfrein
                                                                     3 jable

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                    A suivre …

 

 

A.R.C.O.M.A. NOS OUTILS ANCIENS DE TONNELIER – BOISSELIER ... 3