GRAVEUR   CISELEUR

 

 

 

Nous disposons de deux cahiers d'écolier sur lesquels ont été copiés - par qui ? -, il y a très longtemps, des extraits d'un livre non numérisé, rédigé par Henry Havard, à la fin du XIXe siècle, intitulé "Histoire de l'orfèvrerie française", imprimeries réunies, 1896. Ces cahiers relatent également l'histoire de l'orfèvrerie mondiale depuis la plus haute antiquité.

 

Nous ne retenons, dans ce chapitre, que deux paragraphes concernant la ciselure et le travail au marteau. Nous le reproduisons en totalité dans l'Histoire des Orfèvres.

 

 

- La Ciselure -

 

Le nombre des outils de ciseleur est considérable. Leur forme varie suivant le travail auquel on les destine, l'artiste les faisant le plus souvent lui-même et pour son propre usage, il leur donne la forme qui lui convient le mieux. On les divise en deux catégories : les ciselets et les rifloirs sans compter tous les outils de chic, c'est-à-dire destinés à donner des effets spéciaux.

Le reste du matériel du ciseleur se compose d'un établi sur lequel on place un boulet en fer calé par un épais rond de cuir en forme de collier de chien qu'on nomme panonier. Ce boulet est engagé dans le panonier que jusqu'au quart de son diamètre. Grâce à son poids, il offre une grande stabilité, sa forme hémisphérique permet de le tourner dans tous les sens.

 

 

   

 

 

Le ciseleur fixe sur ce boulet les formes qu'il veut achever à l'aide d'un ciment fait de résine, de suif, de coaltar [(Jaubert utilise un autre mélange : résine, cire, brique en poudre tamisée] qu'il applique à chaud et dont la mission, après le refroidissement et le durcissement est non seulement de fixer la pièce sur son support, mais de soutenir le métal.

 

 

- Travail au marteau -

 

Pour la fabrication de la vaisselle plate, on préfère à la fonte qui est couteuse le travail à la forge et au planage et pour la fabrication de la vaisselle montée au repoussé et à l'estampage.

Ces procédés sont très anciens. Les Egyptiens, les Grecs, les Etrusques, le Moyen-Âge, pratiquaient ce travail d'une façon courante.

On emboutit le métal en le rendant concave, puis le ramener, c'est le rétreindre, évaser les bords, c'est écolleter. Enfin le ciseleur qui repousse les ornements de l'intérieur de la pièce, il recingle.

L'orfèvre possède pour ces travaux une foule de marteaux de formes spéciales et différentes.

Suivant la nature du travail qu'on doit exécuter, les appareils sur lequel on bat le métal affectent un aspect différent et prennent des noms en rapport avec l'usage spécial auquel ils servent. Tas et bigornes : à planer, à dresser, à canneler, droites, rondes et demi-rondes.

 

 

   

 

 

On retrouve dans ces tas, bigornes et marteaux des outils utilisés par le ferblantier.

 

Nous allons maintenant voir les outils dont nous disposons. Ils ont été acquis pour la plupart en un seul lot, provenant d'un atelier de gravure. Curieusement, il n'y a aucun burin ou ciseaux à frapper au marteau ! Nous les présentons sans aucun commentaire. Le métier de graveur-ciseleur est, par excellence, un métier d'art dans lequel le savoir-faire ne s'acquiert qu'au terme de longues années. Un savoir-faire que bien sûr nous ne possédons pas. Nous l'avons déjà dit : pour enrichir cet article, nous sommes prêts à ajouter tout commentaire à propos du nom ou de l'utilisation de ces outils.

 

Marteaux

Nous retrouvons ici des marteaux présentés également chez l'armurier, le bijoutier, l'horloger, (l'orfèvre). La forme du fer est variable, mais la taille est toujours réduite.

 

     
 

 Marteau                                                                                       Marteau
 Loire                                                                                            Rhône
 Fer L 7 diam. 2,5   panne l 1,5                                                    Fer  L 9   tête 2,5 x 2,5
 manche 27                                                                                   manche 27

 

 

     
 

Marteau                                                                                 Marteau
Gard                                                                                       Loire
Fer L 6,5   l 1,2   h 1,7                                                           Fer L 4,4   diam. 1,5                                                                                                                                manche 18   

 

 

 

Forets             

                                                       

     
 

Boîte à forets en cuivre et forets                                         Mandrin en ébène, laiton et acier
Gard                                                                                    Gard
h 5,2   diam. 2,6                                                                   L 14   manche 5

 

 

D'après D. Boucard, le mandrin porte également le nom de porte-équarrissoir ou pince aux verges à coulant : il permet de tenir alternativement équarrissoir, foret, poinçon, fraise…

 

 

Brucelles

 

   

                                                Brucelles (à souder ?)
                                                Gard
                                                L 9,5

 

 

L'extrémité élargie peut servir de "pelle" à borax, sel utilisé pour la soudure.

 

 

Mortier et Pilon

 

     
 

                                               Mortier octogonal en marbre
                                               Gard
                                               7 x 7

 

 

   

 

     
                                             Pilon en onyx, buis et laiton
                                           Gard            A
                                           L 17   manche 11   bague 2,3   onyx 3,7 / diam. 3
 

 

Pilon et mortier peuvent être utilisés pour la préparation du vernis ou du mélange cire – térébenthine – noir de fumée qui permet de contrôler la gravure (Voir Histoire des graveurs – ciseleurs).

Ce noir de fumée peut être obtenu à partir de la flamme d'une bougie. Pour le concentrer, on utilise une petite cloche placée au-dessus de la flamme.

  

   
 

                                                    Cloche à noir de fumée
                                                    Gard
                                                    h 3,5   diam. 2,3

 

 

 

Chalumeau à bouche

 

   
 

                             Chalumeau à bouche
                             Gard
                             L 23

 

 

 

Lime

 

   
 

                                          Lime ronde
                                          Gard
                                          L 17   fer 10,7 / diam. 0,2

 

 

 

Scie

 

   
 

                                       Scie Bockfil
                                       Pyrénées-Orientales
                                       L 25   cadre 12 x 6   manche 11

 

 

La longueur du cadre peut être modulée : la lame a de 5 à 12,5 cm. On retrouve ce type de scie chez l'horloger, l'orfèvre, le bijoutier…

 

Etau

 

   
 

                                   Etau à main
                                   Loire
                                   L 12   mors 4

 

 

Il sert essentiellement à manipuler les plaques de cuivre, pour éviter tout contact avec la peau de l'artisan, source de dépôts graisseux. On le retrouve dans d'autres métiers, comme me serrurier.

 

Echoppes, ciselets

L'extrémité du fer de ces burins varie suivant la gravure plus ou moins profonde, plus ou moins large… à réaliser. L'outil prend alors le nom de cette forme : onglette, losange, triangle, couteau, gouge, grain d'orge, échoppe plate ou à raies…

Le manche est piriforme allongé, rond, rond aplati : il est pourvu d'un méplat qui intervient dans le maintien de l'outil et permet de faire varier l'angle d'attaque du taillant.

Nous les présentons tous sous le même vocable pour limiter les erreurs : encore une fois (!), toute précision sera la bienvenue et permettra d'enrichir cet article.

 

   
                                    Ciselets (échoppes)                
                                  Gard
                                  1  L 9   fer 3,2  RENARD
                                  2  L 9,5  fer 3,3  AJ RENARD 

 

 

 

   
 

                              Ciselets (échoppes)
                              Gard
                              1 L 10  fer 4,9       DROUTAT & CIE     P
                                    
2 L 10,5  fer 4,7    BATIMEL & FILS

                              3 L 10,5  fer 4,8    RENARD   4

 

 

 

 

   
 

                                         Ciselets (échoppes)
                                         Gard
                                          1 L 8,5  fer 5,8   RENARD
                                          2 L 8,7  fer 5,8   RENARD   A
                                          3 L 10   fer 6,5   VAUTIER  6

 

 

 

 

   
 

                                              Ciselets (échoppes)
                                              Gard
                                              1 L 11  fer 8
                                              2 L 11  fer 9,2   RENARD  5
                                              3 L 12  fer 8,5   RENARD
                                              4 L 10  fer 7      RENARD
                                              5 L 11  fer 8,2   RENARD  AJ

 

 

 

 

   
 

                                               Ciselets (échoppes)
                                               Gard
                                               1 L 12  fer 9,3   RENARD
                                               2 L 12  fer 8,6   RENARD  AJ  6
                                               3 L 11  fer 8,4   RENARD  A
                                               4 L 10  fer 6,6   RENARD  A
                                               5 L 12  fer 6      RENARD

 

 

 

 

     

 

   
                              Ciselets (échoppes) de type gouge
                            Gard
                            1 L 12     fer 9,5   RENARD
                            2 L 11     fer 8,6   RENARD  8
                            3 L 11,5  fer 8,8   RENARD
                            4 L 12     fer 9,5   RENARD AJ     
 

 

 

     

   
 

                        Ciselets (échoppes) ou ciseaux
                        Gard
                        1 L 11  fer 8,5   FRO…
                        2 L 10  fer 4,6   (extrémité striée)

                        3 L 17  fer 10    CAST STEEL
                        4 L 9,5 fer 6,7   RENARD  3

 

 

 

 

   
 

                                        Ciselets (échoppes) courbes
                                        Gard
                                        L de 10,5 à 12,5   fer de 4,4 à 5,6

 

 

 

 

   
 

                                                 Poinçon
                                                 Gard
                                                 L 10  fer 2,6

 

 

 

Et, pour finir, voici deux outils qui nous posent encore plus de problèmes !

 

   
 

                                   Brunissoir ?
                                   Gard
                                   L 17

 

 

Certains brunissoirs avaient cette forme, mais ils étaient en acier.

 

 

   
 

                                               ????????????
                                               Gard
                                               L 18,5   embout en cuivre 7

 

 

 

Nous avons donc des interrogations sur ce métier, sûrement par manque de connaissances, sans doute, aussi, par manque de documentation.

 

 

FIN

 

 

A.R.C.O.M.A.   NOS OUTILS ANCIENS DE GRAVEUR - CISELEUR