MENUISIERS,   ÉBÉNISTES

 

ET AUTRES MÉTIERS DE "MENU" BOIS

 

ÉTABLI, VALET, RÉGLET, MAILLET, MARTEAU,

 &

HACHE

 

Ce chapitre est consacré à des outils indispensables, mais de forme quasi constante. Seule leur taille peut changer.

Le premier d'entre eux, et pas le moindre, est l'établi. Il est toujours fait d'un plateau très épais percé de plusieurs trous destinés à recevoir les valets. Il est muni d'une presse de serrage verticale, avec vis en acier et d'une rainure pour ranger les outils.

                          

 

   

 

     


 
 

                                             Établi
                                             Loire
                                             L  232   l 40   h 80
                                             Épaisseur du plateau 10

 

 

Pour maintenir une planche sur l'établi, l'artisan se sert d'un valet ou pélican (ci-dessus, à droite). Il en existe deux modèles. Le plus ancien et le plus connu est en fer forgé.
   
                                                            Valet "simple"
                                                          Loire
                                                          1 Tige 48      tête 19,5
                                                          2 Tige 22,5   tête 12
                                                          3 Tige 19,5   tête 12  
 

 

Plus récemment est apparu un modèle avec blocage par levier. Absent du catalogue de la Manufacture de Saint-Etienne de 1928, il apparaît dans celui de 1930.

   

   

 

     
 

                                                  Valet à blocage
                                                  Loire
                                                  Tige 50   tête 22

 

 

Pour contrôler la planéité d'une planche, le menuisier utilise une paire de réglets.
   
 

                                         Réglet
                                         Isère
                                         Règle L 33   planchettes h 12   l 3,7

 

 

Les deux règles parfaitement identiques sont placées parallèlement entre elles, aux deux extrémités de la planche à contrôler. Le menuisier vise les arêtes supérieures des deux règles et voit si elles sont dans le même plan. Si ce n'est le cas, il rabote la planche jusqu'à obtenir une planéité parfaite.

       

   

 

Cet outil est décrit à l'identique au nôtre, en détail, par A.J. ROUBO dans "Le menuisier en bâtiment". On le retrouve, également, dans le volume de la Grande Encyclopédie consacré aux ébénistes-menuisiers

Autres outils indispensables, les marteaux et les maillets. Si les maillets sont assez caractéristiques, les marteaux n'ont rien de bien particulier : ils sont simplement dits "de menuisier".

 

   



 
 

                                                                   Maillets    

  1 Rhône tête 15 x 9 x 8,5   manche 26                                                  Loire
  2 Savoie tête 16-15 x 9 x 6 manche 19                                                 tête cylindrique 21 x Ø 8  manche 25  

 

 

Les parties inférieures de la tête et de la panne du marteau de menuisier sont dans le même plan. Dans le marteau de forgeron, la partie inférieure de la panne est relevée.

 

   
 

                                              Marteaux de menuisier
                                              Loire
                                              1 Fer 12 x 3 x 2,5   manche 22
                                              2 Fer 12 x 3 x 2,5   manche 23
                                              3 Fer 11 x 2,5 x 2,2   manche 23
                                              4 Fer 10 x 2,5 x 2,3 manche 24
                                              5 Fer   9 x 2,2 x 2;0 manche 22 

 
 
                         1




 
                     2
 
                         3
 
 

                         .SAGE & Cie                                        GOLDENBERG                                      ??????????
                       Le CHAMBON

 
 
                        4        

 
                      5
 
 

                                                   BOST FRÈRES                                            BOST FRÈRES

 

 

Autre marteau légèrement différent, mais s'agit-il d'un marteau de menuisier ou d'un autre métier ? Il semble plus ancien, comme en témoigne le marquage illisible.

 

   
                                                  Marteau de menuisier ?
                                                Loire                      
                                                Fer 10 x 2,4 x 2,8   manche 22,5

 

Très différent est le marteau à plaquer d'ébéniste utilisé pour la réalisation de marqueterie. Sa panne très large et non coupante permet d'appuyer le placage et de répartir la colle, ou d'en éliminer l'excédent, entre celui-ci et le support.

 

     
                                                        Marteau à plaquer
                                                      Loire
                                                      Fer L 9   tête 2 x 2   panne l 8,5
 

 

Si la hache a sans doute disparu de la boîte à outils du menuisier d'aujourd'hui, n'oublions pas qu'à l'origine celui-ci est appelé charpentier de la petite cognée. On retrouve ici des outils utilisés par les deux corps de métiers, avec, peut-être, des différences de taille.

        

   
                                   Cognées / haches
                                 Loire
                                 1 L 22   tail. 14   œil triangulaire  →
                                 2 L 17   tail. 13   œil ovale

 

D'autres modèles sont présentés dans le métier d'agriculteur comme haches domestiques. Ils pourraient être utilisés par le menuisier, alliant la fonction de hache à celle de marteau.

 

   

 

Et pour terminer, voici, comme très souvent, l'objet mystère du chapitre. Sans doute vient-il se fixer sur un plateau. Appartient-il au métier de menuisier ?

     

   
 

                                     Support, prolongateur  ???
                                     Bas-Rhin
                                     L 34   l 7   h maxi 10   vis L 18

 

 

Nous passons sous silence, pour l'instant, les tournevis, mais ont-ils une spécificité pour ce métier ?

 

Au cours de ces 7 premiers chapitres, nous avons vu des outils facilement identifiables - même si, parfois, nous nous posons des questions. Nous allons aborder un nouveau chapitre beaucoup plus difficile et redouté, celui des rabots. Il nous faudra plusieurs semaines pour réaliser ce 8ème chapitre. Plus que jamais, nous demandons votre indulgence et vos conseils.

 

                                                                                                                      A suivre…

 

A.R.C.O.M.A.  NOS OUTILS ANCIENS DE MENUISIER, ÉBÉNISTE et MÉTIERS DE MENU BOIS : 7

ÉTABLI, VALETS, RÉGLET, MARTEAUX, MAILLETS, HACHES