ARMURIER
(Lat.
armatura, armure, armes ; soldats en armes, troupes)

Au Moyen Age, l'armurier fabrique des armures (on disait aussi armurier heaumier). Le statut des armuriers est créé en 1407. Avec l'évolution de l'armement, il fabrique des armes blanches ou à feu, en compétition avec les fourbisseurs et les arquebusiers. Aujourd'hui, l'armurier vend et répare les armes à feu.

Outils présentés : calibres, ciseaux à bois, compas, écouanes, étau, filière, marteaux,  rabots, rodoirs.

CLOUTIER
(de clou, du lat. clavus)

Personne qui fabrique des clous. A l'origine, les clous étaient fabriqués par des forgerons. Dans notre Pays du Gier, cette fabrication devint la spécialité des paysans qui ne pouvaient travailler leur terre durant les mois d'hiver. Ils disposaient dans le sous-sol du charbon de pierre qui leur permettait d'alimenter à peu de frais leur forge.

Outils présentés : enclumes, marteaux.

 

ÉPINGLIER
(de épingle, du lat. pop. spingula, du lat. classique spinula, petite épine)

Personne qui fabrique des épingles en cuivre, en laiton ou en fil de fer, utilisées pour la décoration des cheveux, des vêtements ou dans l'assemblage de documents.

Outils présentés : cisailles.

COUTELIER
(anc. fr. coutel, couteau)

Personne qui fabrique et vend des couteaux et autres instruments tranchants : couteaux de table, couteaux fermants, couteaux de cuisine et de boucherie, rasoirs à main, lames de tondeuses, instruments de chirurgie...

Outils présentés : écouenne, enclume.

FERBLANTIER
(de fer-blanc)

Personne qui fabrique toutes sortes d'objets en fer-blanc, tôle fine d'acier doux, recouverte d'étain. Aujourd'hui, le ferblantier est souvent assimilé au zingueur, au couvreur, à l'installateur de climatisation ou de systèmes de ventilation... Le fer blanc a fait place à l'aluminium, à l'acier.

Le fer-blanc est utilisé en France, dans le mobilier, depuis au moins le XVe siècle. Il servait à former des ferrures de coffre, des chandeliers, des lanternes, des ustensiles de cuisine et de table.... Actuellement, il est surtout utilisé pour la confection des boîtes de conserve.

Outils présentés : bigorne, cisailles, compas, enclume, fer à souder, forme, maillet, marteau, mètre, pince, poinçon, tas.

FORGERON
(Lat. fabrica, action de travailler artistement, de façonner, de fabriquer)

Artisan ou ouvrier travaillant par forgeage à la main des pièces de dimension variable, en métal. Autrefois, on traitait ainsi certains métaux (le fer, essentiellement), en utilisant notamment la chauffe et le martelage du métal, au moyen d'un four qui portait le métal à très haute température et d'une enclume sur laquelle s'effectuait le martelage, pour réaliser, par exemple, le fer à cheval, la lame de couteau, de sabre, de poignard, de nombreux outils, agricoles ou non. Dans le Pays de Jarez, les forgerons étaient très nombreux à St Martin la Plaine, mais tous les villages avaient au moins un forgeron et la plupart des paysans avaient leur propre forge pour fabriquer ou entretenir, suivant leur imagination et leurs besoins, leurs outils.

Outils présentés : bédane, bouterolle, châsse, enclume, étampe, étau, forge, marteau, pince, poinçon, soufflet, tenaille, tranche.

MARÉCHAL-FERRANT
(de maréchal, frq marhskalk, domestique chargé de soigner les chevaux, de marh, cheval et skalk, domestique)

Artisan qui ferre les chevaux, mais qui, autrefois, les soignait. Il alliait, donc, l'art du forgeron et les connaissances du vétérinaire.

Outils présentés : l'arrache-crin, la bigorne, le boutoir, le bouton cautérisateur, le brochoir, le brûle-queue, le coupe-queue, l'émouchet, l'émouchoir, l'enclume, l'étrille, le ferretier, les morailles, le pas d'âne, le rabot odontriteur, la râpe, le rogne-pieds, la seringue à lavement, la servante, la tenaille, la tondeuse à paturon, le trépied, la tricoise…

SERRURIER
(de serrure, de serrer, lat. pop. serrare, du lat. class. serare, fermer, de sera, serrure, verrou)

Artisan ou ouvrier qui fabrique, pose et répare les serrures.
La serrure était considérée comme l'œuvre par excellence de l'artisan du fer. Les plus spectaculaires datent du Moyen Age. Les serrures de sécurité apparaissent au XVIIIe siècle.

Outils présentés : archet, bigorne, cisaille d'établi, compas, décimètre, drille, étau à main, filière, jauge, limes, marteau, niveaux, pied du roi, scies à métaux, tas, vilebrequin.

Objets fabriqués : clefs, heurtoirs, serrures.

TAILLEUR DE LIMES
( du latin lima, qui se rapporte à limus, oblique, à cause de l'obliquité ou de la courbure des stries de la lime )

Artisan fabriquant  des limes par martelage de barres d'acier doux.

Outils présentés : berceau, burins ou ciseaux, marteaux.