DISPERSION DES COLLECTIONS

 

Légende :
ASSO : collection de l'association, à donner à des musées ou associations patrimoniales.

COPR : collection privée, à vendre à des particuliers ou à des musées...

NDIS : objets non disponibles, vendus ou repris par les donateurs.

Toute demande doit être envoyée à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

 

 

 

SANTÉ ET HYGIÈNE

 

 

2/2

 

MÉDECINE ET SOINS GÉNÉRAUX

 

 

Instruments de soins

 

 

A côté des instruments de prélèvement, d'observation ou de mesure, le médecin généraliste dispose de quelques matériels pour donner des soins. Dans ce chapitre, nous ne présentons que les moins "agressifs". D'autres seront évoqués chez le chirurgien ou l'apothicaire : l'une et l'autre donnaient des soins soit directement, soit par assistant interposé, sur prescription du médecin.

Les ventouses sont parmi les plus anciens des instruments de soins médicaux. Les égyptiens s'en servaient, 1500 ans avant notre ère. Ces petits flacons de verre sont chauffés de l'intérieur à l'aide d'une flamme produite par une bougie, de la filasse en feu ou une lampe à alcool. La consommation de l'oxygène provoque un léger vide dans la ventouse. Celle-ci est appliquée sur la peau du malade qui est soulevée, irritée et se recouvre de points rougeâtres, les pétéchies. Cet effet de révulsion a pour but d'attirer "les humeurs du dedans au dehors". Si la ventouse est appliquée sans scarification préalable, elle est dite sèche. Si la peau est scarifiée, la ventouse est dite humide, avec afflux de sang. Suivant l'organe à traiter, les ventouses sont placées sur le dos, la poitrine, le ventre…

COPR

     
 

                                 Plateau de 10 ventouses, avec lampe à alcool
                                 Vendée
                                 h 8   diam. base 5

 

 

A noter que les ventouses ont été munies d'un bouton de préhension jusqu'au XIXe siècle. Ce bouton disparaît sur les modèles du XXe siècle.

Le plateau de présentation, en étain, semble être de la même époque (deuxième moitié du XIXe siècle) et tout à fait adapté à cet ensemble.

COPR

   

 

     

 

A quel fabricant, à quel propriétaire correspondent ces marques ?

 

 

 ASSO

     
 

                                          Ventouses avec mèches
                                           Loire
                                           h 6,5   diam. base 6,5

 

 

COPR

   
 

                                          Ventouses pour enfant
                                           Isère
                                           h 5,5   diam. base 4

 

 

 

COPR

   

 

     
                  Scarificateur à 6 lames
                Pyrénées Atlantiques   SAMSON.  
                3,7 x 3,2 x 2,8 - 4

 

 

COPR

     
  Scarificateur à 8 lames
Charente-Maritime
3,2 x 2,9 x 4
 

 

Pour créer le vide, on peut, également, utiliser une pompe d'aspiration et maintenir le vide grâce à un robinet.

   ASSO

     

 

   
                                                Coffret en carton de ventouse  32 x 15 x 8,5
                                              Ventouse h 12  Ø 7,5 / 5      Pompe L 20 Ø 2,5    Raccord 30
 

 

Le nom du fabricant n'est pas indiqué. Il manque le scarificateur pour faire une "ventouse humide". Par contre, il y a une pipette avec embout d'aspiration en caoutchouc : était-ce pour récupérer le sang ?                  

 

 ASSO

               

 

     

 

       
 

                Coffret en bois de 2 ventouses "CHARRIÈRE A PARIS"  21,5 x 14 x 9,3
                 Ventouses : h 11,5   Ø 8 / 5,8 et h 11  Ø 7 / 5     Pompe L 16 Ø 2,5    Raccord 35
                 Scarificateur à 16 lames rétractables 3,6 x 3,6 x 3,1

 

 

 

                                                       

 ASSO

   

 

     

 

       
 

                       Coffret en bois de 3 ventouses "CHARRIÈRE "  21,5 x 14 x 9,3     
                                                              "PAR BREVET D'INVENTION"
                         Ventouses : h 12   Ø 8,5 / 6,7 ; h 11  Ø 7 / 5 et h 10,5  Ø 6 / 4,5     Pompe L 16 Ø 2,5  Raccord 35
                         Scarificateur à 8 lames rétractables 3,6 x 3,6 x 3,1

 

 

 

Autre instrument utilisé, la palette ou "poëlette" à saignée. On retrouve cette thérapeutique dès le VIIIe siècle avant J.-C., en particulier pour soigner des problèmes cérébraux. Elle va traverser les siècles jusqu'au XXe. On l'utilise encore de nos jours dans l'hémochromatose (excès de fer dans l'organisme). La saignée est pratiquée sans réserve  à partir de la deuxième moitié du XVIe siècle, à l'instigation de Leonardo Botalli, médecin de Charles IX et d'Henri III. Non seulement, elle guérit, mais aussi elle prévient toute maladie et ce chez le nouveau-né comme chez le vieillard, chez la femme, enceinte ou non, comme chez l'homme. Par cet acte, on élimine les impuretés contenues dans le sang et l'on fait revenir un sang pur. D'abord prescrite en nombre de saignées, elle le sera à partir du XVIIIe siècle en nombre de palettes, en général trois.

Jusqu'au XIXe siècle, la palette contient environ 3 onces de sang, soit 92 ml. En étain ou en argent (suivant les moyens), elle a la forme d'une écuelle bordée d'un marli, avec une oreille pour la tenir ou la présenter. Le fond est plat ou ombiliqué – ce qui permet d'observer le sang sous différentes épaisseurs. Au début du XIXe siècle et jusqu'au XXe (!), les potiers en étain fabriquent des grandes palettes plus faciles d'utilisation, de la forme d'une poêle, du volume de 3 palettes.

La saignée est réalisée par le chirurgien, "un manuel" devant le médecin, un "intellectuel", en présence de l'apothicaire, qui présente la palette. La saignée est réalisée à l'aide d'une lancette par incision d'une veine ou phlébotomie. Plus d'une cinquantaine de veines peuvent être utilisées, suivant le mal : au niveau du nez, des oreilles, des bras, des mains, de l'abdomen, du fondement…

La saignée avait deux buts : soigner d'abord – à titre préventif ou curatif – par une action révulsive ou déplétive, diagnostiquer ensuite et le médecin n'hésite pas : à titre d'exemple modéré, le roi Louis XIII avait droit à 47 saignées, soit 141 palettes, tous les ans.

Les soins concernaient toutes les pathologies, y compris la mélancolie, la dépression…

Quant à l'utilisation du sang pour le diagnostic, elle fait encore à l'appel des sens, en l'occurrence de la vue, pour évaluer la consistance et la couleur : sang aqueux, de couleur noire, jaunâtre, bleu-verdâtre…

COPR

   





 
 

                                             Palette à saignée en étain à fond ombiliqué
                                              Seine  (Fleur de lys)
                                              Ø ext. 12,7  int. 8   h 2,3

 

 

Complément indispensable à la palette, la lancette.

COPR

 

 

 



 

 

                                                                  Lancettes
                                                                    Gard    1 6,5 / 10    SIRHENNE
                                                                               2 6,7 /  9,5    CAPRON
                                                                               3 6,0 /  9       CAPRON
                                                                                                     A PARIS
                                                                                             (couronne)  (étoile)

 

 

Une saignée moins agressive peut être réalisée avec des sangsues : la quantité de sang absorbé est de l'ordre de 3 g en 2 à 3 heures. Cette technique a son heure de gloire dans la première moitié du XIXe siècle. Elle cesse progressivement du fait de la difficulté à trouver ces petits vers et malgré la réalisation de sangsues artificielles, notamment par la société ALEXANDRE.

 

   

 

ASSO  

            
 

                            Sangsues artificielles
                             Loire         ALEXANDRE & CIE
                                                BREVETÉ S.G.D.G.
                                                      PARIS

                             Coffret 13 x 8,5 x 4,5   "Sangsues" L 7  Ø 2
                             1 Sangsue  2 Scarificateur  3 Ecouvillon  4 Poire (pompe)  5 Pince

 

 

Nous avons vu que la saignée est prescrite quel que soit le mal. Elle est très souvent accompagnée de deux autres traitements : le lavement et la purge. Si la prescription en est faîte par le médecin, "l'intellectuel", purge et lavement sont donnés par l'apothicaire, "le manuel". La purge est administrée par voie orale. Le lavement nécessite des instruments particuliers, les clystères, permettant d'introduire le médicament par voie anale. Cette tache dévolue, donc, à l'apothicaire est traitée dans le deuxième chapitre consacré à ce métier.

 

La dispensation d'un médicament par voie orale se fait soit à l'aide d'une cuiller à médicament, soit, si le volume est important, dans un bol.

COPR

 

 

 

 

 

 

 
 

                                   Cuiller à médicament
                                   Haute-Savoie         (A) ( ? )
                                                                     BTE
                                                               BTE S.G.D.G.  
                                                                   10854
                                   L 23   cuilleron 10 x 3,5      

 

 

 

Le cuilleron est fermé par un couvercle à charnière : le moyen de cacher l'odeur désagréable du médicament.

 

Un modèle plus récent - 1ère moitié du XXe siècle - sert de cuiller à potion pour enfant.

 ASSO

   
 

                                            Cuiller à potion pour enfant
                                            Loire
                                            L 13  cuilleron 5 x 3,5

 

 

Le bol à bouillon existe depuis toujours. Il pourrait être présenté avec les ustensiles domestiques. Mais les bouillons, accompagnés de médicaments ou non, étaient d'utilisation courante dans les hospices : nous avons vu qu'une religieuse en avait la responsabilité à l'hôpital de Rive-de-Gier.

 COPR

     
 

                                                       Bol à bouillon
                                                       Haute-Savoie
                                                       h 13   diam. 12   diam. base 7,2

 

 

Ce bol, sans marque, serait de la fin du XVIIIe, début du XIXe siècle. Quelle est la signification de ce visage ? Est-ce Hygie (à l'origine du mot "hygiène"), la déesse grecque de la santé et de la prévention, fille d'Asclépios, dieu de la médecine ? Ou Panacée, sa sœur, déesse guérisseuse par le traitement médical et les médicaments (le bouillon !) ?

 

Pour délivrer une crème, une pommade, un liquide, en un point précis ou dans une cavité étroite (conduit auditif, narines), le médecin peut utiliser une seringue en étain ou en verre. Le même instrument permet, à l'inverse, d'éliminer des sécrétions, des épanchements, du pus...

 COPR

 

 

 
 

                                           Seringue en étain
                                           Loire
                                           L 10,5   réservoir 6,5 x 1,4

 

 

 COPR

 

 

 
 

                                              Seringue en étain
                                              Loire
                                              L 10,5   réservoir 6 x 1,2

 

 

La "canule" est solidaire du corps de la seringue. Le joint du piston est en filasse.

 

COPR

   
 

                                               Seringue en verre
                                               Rhône
                                               L 14   diam. 1,6

 

 

En ce qui concerne cette dernière seringue, nous n'avons, en réalité, aucun renseignement. Toute information sera la bienvenue.

         
         

 

Les injections hypodermiques nécessitent une seringue et une aiguille. C'est Alexander Wood qui inventa, en 1853, la première aiguille creuse adaptable à une vraie seringue, dite de Pravaz. Régulièrement, nous présentons des objets qui nous posent quelques problèmes. C'est le cas de cette aiguille qui ne peut s'adapter aux seringues que nous présentons par ailleurs.

  ASSO

     
 

                                         Aiguille dans son étui de verre
                                         Loire
                                         L 6,5

 

 

Plus classiques, la seringue graduée et les aiguilles suivantes sont utilisées dans un cas bien précis assez étonnant. Nous en voyons d'autres dans le chapitre consacré aux soins infirmiers.

COPR

     
   

 

 

 

 
   
   

                 Seringue en verre et (?)      
                 Var
                 Coffret 7,8 x 4,4 x 2,3

 

Nous ne savons pas en quelle substance est réalisée cette seringue : caoutchouc dur ? Le coffret contient une ampoule de :

                                                                Sol. d'acide chromique 1/100                                   
                                                               une injection de 4 gouttes dans                                   
                                                               chaque plaie – puis 3 ou 4                                     
                                                                autour – contre vipères

 

A priori, seules les aiguilles pouvaient être stérilisées. Quelle était l'action de cet acide chromique, par ailleurs très toxique, contre le venin de vipère ?

 

En ce temps de canicule (juillet 2015), la nécessité de boire, en particulier pour les personnes âgées ou affaiblies, fait l'objet de communiqués fréquents sur les ondes. Boire avec un verre classique pour une personne alitée n'est pas chose facile. Le canard ou biberon pour malade facilite la prise de liquide.

COPR

   
 

                                     Canards de malade, pour droitier et gaucher
                                     Bas-Rhin
                                     Ø 10

 

 

COPR

 

 

 
 

                                               Canard de malade
                                               Bas-Rhin         (Bareuther)
                                                                         BAVARIA

                                               Ø 10

 

 

COPR

   

 

 
 

                                       Canard de malade
                                       Bas-Rhin                      250
                                                                           (2 roses)
                                                                     Made in Bavaria
                                       Ø 10

 

 

 ASSO

   
 

                                 Canard de malade, en tôle émaillée
                                   Loire
                                   Ø 10

 

 

COPR

   
 

                                       Canards de malade ambidextre
                                       Loire
                                       L de 16,5 à 19   l de 6,7 à 7,5

 

 

 

Les formes des canards présentées sont les plus classiques. Certains sont richement décorés, fabriqués dans des établissements de renom (Delft, Limoges, Gien....). On en trouve de très semblables en tôle émaillée, d'autres, en étain, de forme sensiblement différente.

 

Pour terminer ces instruments de soin utilisés par le médecin généraliste (mais aussi par le kinésithérapeute ou le patient lui-même), nous vous proposons deux appareils électriques. En règle générale, nous ne collectionnons pas des appareils aussi récents fonctionnant avec cette énergie inconnue de nos lointains ancêtres. Leurs actions thérapeutiques avancées nous incitent tout de même à vous les présenter. Ces appareils utilisent les courants électriques dits à haute fréquence sources de "rayons violets" ou de "rayons traversants". L'électrothérapie existe en fait depuis l'Antiquité : à cette époque, l'électricité provient de la nature, en particulier de poissons comme le poisson-torpille. Les premiers instruments apparaissent au XVIIe siècle et évoluent jusqu'à la fin du XIXe siècle, vers 1890, date à laquelle Arsène d'Arsonval, médecin, physicien et biologiste, démontre les bienfaits du courant à haute fréquence dont l'utilisation portera le nom de son inventeur, la d'arsonvalisation (accessoirement, la diathermie). A lire les modes opératoires de ces appareils, il semble que leur efficacité soit sans limite. L'application de ces courants nécessite des électrodes dont la forme varie suivant le mal et l'emplacement de l'application.

 ASSO

     

 

   











 

 

     
 

                            Appareil électro-médical à haute fréquence
                            Loire      Holo - Electron
                            Coffret 31 x 24 x13

 

                

L'entreprise Holo-Electron a été créée en 1928 et est toujours en activité. Le coffret présenté a été vendu le 14 X 37 comme l'indique le bon de garantie.

Nous avons vu qu'à chaque pathologie correspondait un type d'électrode. En voici quelques exemples (avec, en première page, l'expression de la satisfaction de grands sportifs) :

 

     

 

   

 

   

 

   

 

 

Le deuxième coffret est d'origine allemande : les électrodes sont comparables.

 ASSO

 



   

 

     
 

   Appareil électro-médical à haute fréquence
   Loire        ORIGINAL "GEISSLER"    
                    Allemagne
                      

   Coffret 32 x 21 x 12

 

 

Pour en savoir plus sur l'électrothérapie, voir la thèse de M. DENOYÉS soutenue en 1902 à la Faculté de Médecine de Montpellier pour obtenir le grade de Docteur en Médecine.

 

 

            

                                                                                                                                                                             A suivre…

 

 

A.R.C.O.M.A.  NOS INSTRUMENTS ANCIENS POUR LA SANTÉ ET L'HYGIÈNE 

MÉDECINE ET SOINS GÉNÉRAUX : INSTRUMENTS DE SOINS