feed-image

 

 

 

 

ACTUALITÉS 10

 

28 août 2017

 

 

Depuis le mois de février, nous avons avancé l'aménagement de notre local. Le transfert de la collection de l'association depuis des caves situées dans le centre- ville est presque terminé ; il reste deux pièces un peu lourdes : un soufflet de forge et une lessiveuse en fonte. D'autres objets, plus modestes, devraient être rapatriés d'ici le mois d'octobre. Le nettoyage des outils a commencé.

En attendant, toute notre attention se tourne vers les Journées Européennes du Patrimoine (JEP), des 16 et 17 septembre prochains. Comme nous vous l'avons déjà signalé, notre local ne peut recevoir de visiteurs, car les normes de sécurité ne sont pas remplies. Seuls les adhérents peuvent y rentrer. Nous avons créé une nouvelle catégorie : les adhérents temporaires qui, pour une cotisation minimale de 1 €, deviennent membres de l'association pendant 3 mois, le temps de se faire une idée sur notre association pour devenir, éventuellement, membres "actifs". Conséquence de ce problème, l'exposition réduite se fera à 80 m du local, sous chapiteau, sur le parking du C.A.A.I., à Izieux, Saint-Chamond. Au programme, nous présenterons :

- 3 familles d'outils : haches, marteaux et scies ;
- dans le cadre de la vie domestique, des vêtements, des ustensiles de cuisine et
  des jouets ;
- une reconstitution d'une classe d'école ;
- différents modèles de balances.

Nous proposerons quelques animations :
- le samedi après-midi : démonstration d'un tailleur de pierre, d'un charron ; présentation d'ouvrages de compagnons charpentiers (confirmation en attente).
- le samedi et le dimanche : démonstration de dentellières ; quel marteau pour quel clou ? Jeux en bois pour enfant ; fabrication de beurre avec une baratte (après essai !) ; pesée de fruits avec les balances ; écriture avec des stylos-plume.

Tout cela représente un énorme travail qui retombe sur un petit nombre d'adhérents et pour, seulement, 17h d'exposition. Il faut ajouter à cela que le dimanche est aussi le jour du corso de la ville : la concurrence est rude.

Parmi nos autres activités, il faut citer notre participation aux activités et décisions du collectif "Lieux et mémoires de nos vallées – Entre Loire et Rhône". A ce titre, nous étions présents à la Fête de la Forge de Saint-Martin-la-Plaine, début juin. Pour mémoire, nous vous redonnons l'adresse de son site, à consulter si vous venez dans notre région :

                                                                 http://www.lieuxetmemoires.com/

Grâce à ce collectif, nous avons participé à un rassemblement international en Pologne, à propos du patrimoine industriel.

Nos contacts avec l'Office du Tourisme de Saint-Etienne-Métropole ont également pris un nouvel essor : rencontres, projets d'ateliers sur le patrimoine local, recensement des bâtiments dignes d'intérêt, classés ou non, évaluation des guides dans nos associations, possibilité de se faire connaître en participant à une exposition au sein même de l'Office du tourisme du 13 au 30 septembre…

Autre projet en développement avec le Parc naturel du Pilat : le "retour" de l'artisanat textile dans la vallée du Dorlay. Un certain nombre de bâtiments est proposé à des artisans. Nous pourrions partager l'un d'entre eux. La demande sera faite début septembre : ce n'est pas gagné, mais qui ne risque n'a rien !

Nous terminons par un petit échec. Nous devions récupérer un métier de passementier. Suite, semble-t-il, à un malentendu, ce métier a été vendu pour rien après une annonce sur Le Bon Coin. Un autre métier nous a été proposé, mais, là encore, pour des problèmes financiers, nous n'avons pas pu suivre.

Nous ferons le point de toutes ces activités début octobre. En attendant, bonne reprise à tous.

A bientôt.

 

 

 

 

ACTUALITÉS 9

 

20 février 2017

 

 

L'année 2017 commence avec de nombreux projets qui vont nous occuper quelques mois.

Au cours de nos assemblée générales, nous avons modifié nos statuts et notre RI pour les mettre en concordance avec notre local. Des adhérents nous ont quittés. D'autres sont arrivés grâce à l'exposition. Nous sommes désormais 21.  Nous souhaiterions élargir encore notre domaine d'action avec l'utilisation de photographies, de cartes postales, de factures anciennes. Nous pensons, également, à avoir une rubrique sur le patois local. Mais, pour l'instant, ce ne sont que des projets. Il faudrait que nous soyons plus nombreux.

En premier lieu, nous devons mettre en état le local que la municipalité a mis à notre disposition. L'électricité fonctionne maintenant correctement après changement indispensable des prises et des interrupteurs. Quant aux toiles d'araignées, elles ont été atteintes grâce à une tête-de-loup à manche télescopique lui-même intégré dans un manche tout aussi télescopique de filet de piscine : on atteint ainsi 5 – 6 m. Le toit est en shed, ce qui permet d'avoir une excellente luminosité naturelle. Pour ce qui est de la température, on verra avec les saisons.

  

     

 

 

     

 

Pour le rangement, nous attendons des meubles ; il faudra monter des étagères. Quand tout cela sera prêt, nous pourrons amener tout le matériel de l'association qui est stocké dans des caves, au centre de la ville. On pourra, enfin, voir ce que nous possédons et éliminer ce qui a fait la joie des vrillettes ! Enfin, nous installerons une petite exposition permanente et nous nous attaquerons à la restauration du matériel.

Dans le même temps, nous allons récupérer un métier de passementier qui date de 1850, environ et mesure pas moins de 5 x 5 x 1,5 m : un travail difficile qui va nous prendre plusieurs mois, entre démontage et remontage. Nous avons déjà vécu cette expérience l'année dernière;

 

   

 

Nous avons déjà la cannetière qui alimentait ce métier : elle est dans notre local et sera remontée, nettoyée, la semaine prochaine.

 

   

 

Ce sont des instruments très importants dans notre région : nous en parlerons durant cette année lorsque notre documentation sera suffisante.

 

Autre projet qui ne dépend pas que de nous : une petite exposition loin de notre département. Les discussions sont en cours.

 

Nous sommes également partie prenante dans un collectif d'associations du bassin stéphanois. Nous avons créé un site dont voici le lien :

                                                                       http://www.lieuxetmemoires.com/

Si vous venez dans notre région, vous trouverez dans ce site quelques idées pour mieux connaître notre histoire à travers des musées ou, simplement, des promenades.

 

Nous devons également contacter des donateurs pour différents matériels qui nous ont été proposés.

 

Enfin, pour le mois de septembre, nous participerons sans doute aux Journées Européennes du Patrimoine, mais dans quelles conditions ? A priori, notre local ne peut recevoir que des membres de notre association. Peut-être y aura-t-il une évolution d'ici là.

N'hésitez pas à nous donner votre avis. Nous avons constaté que la rubrique "Contact" faisait l'objet de nombreux clics. Nous avons toujours répondu à toutes les demandes ou remarques dans les 24 h.

A bientôt.

 

 

 

 

 

 

ACTUALITÉS 8

 

29 août 2016

 

Bonjour,

Comme on pouvait s'y attendre, crise oblige, le mécénat n'a pas été très fructueux. Pour l'instant, nous interrompons nos recherches. Trop souvent, il nous a été répondu "On vous rappelle", ce qui n'a jamais été le cas. Trop rarement, on nous a dit "On ne peut pas", ce qui est beaucoup plus clair. Sur les 17 responsables d'entreprise contactés, un seul a semblé être intéressé d'après les nombreuses questions qu'il nous a posées.

Sans nous décourager et avec nos propres moyens, nous avons décidé de réaliser deux expositions, peut-être les dernières. La première, à notre initiative, se tiendra à Saint-Chamond, du 7 au 18 décembre, avec une nocturne, le 8. La deuxième n'est pas encore certaine et devrait avoir lieu au printemps 2017, dans le cadre de la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne. Il faut que notre projet soit accepté. L'appel à projet a été lancé en juin et la réponse nous sera donnée en septembre. En attendant, il faut se mettre au travail pour créer de nouveaux panneaux d'exposition, chercher une nouvelle présentation. Le manque de local nous pénalise énormément : il est difficile de se rencontrer, d'échanger des idées, de restaurer le matériel…

Depuis 3 ans, notre association a rejoint d'autres associations de Loire-sud. Ce collectif, intitulé "Lieux et Mémoires de nos vallées – Entre Rhône et Loire.", a pour but de montrer aux élus de Saint-Etienne-Métropole (SEM) et des communes qui en dépendent que nous existons, que nous pouvons avoir un rôle économique et touristique non négligeable. Nous ne demandons pas de subventions : de toute façon, les "caisses" sont vides. Nous cherchons simplement à figurer dans les centres d'intérêt cités par l'Office du Tourisme dépendant de SEM, à être consultés et écoutés lorsque des décisions concernant le patrimoine local doivent être prises par les élus. D'autres idées sont avancées, comme le partage d'activités. Cela concerne, en particulier, les expositions qui ne sont pas assez exploitées : une exposition créée par une association de la ville A pourrait très bien être reprise par des associations situées dans les villes B, C… de notre département de la Loire.

Pour les touristes qui ont tendance à passer dans notre Pays du Gier sans s'y arrêter, ce collectif a décidé d'ouvrir un site qui permettra aux associations de se faire connaître, aux touristes de découvrir ce que nous proposons. Il devrait être disponible cet automne 2016. Nous en reparlerons.

Quant à notre association, nous sommes toujours dans l'incertitude. Nous attendons un rendez-vous auprès du maire de Saint-Chamond pour une mise à disposition d'un local que nous attendons depuis 10 ans. Ce sera le rendez-vous de la dernière chance. Les années passent – ce n'est pas original -, le poids de cette attente est de plus en plus lourd à supporter. Sans réponse favorable répondant au cahier des charges présenté à Monsieur le Maire le 12 août 2014, nous proposerons la dissolution de notre association, courant 2017.

Gardons un peu d'espoir. Nous alimentons toujours régulièrement notre site, avec trois nouveaux articles par mois. Il nous reste encore de nombreux outils ou objets à vous présenter. Nous ferons tout notre possible pour aller jusqu'au bout de ce projet, même si l'association est dissoute.

Merci pour votre fidélité.

A bientôt.